Sélectionner une page

EcoTransFaire, membre du projet SuNSE, a participé à de nombreuses rencontres en 2019 avec les membres de SuNSE. Que ce soit au Pays de Galles ou au Luxembourg, les échanges et les visites auprès d’entrepreneurs sociaux ont été riches en enseignement et en réflexion.

Groupe SuNSE, 6zero1

Au cours d’un mois de juin très chaud, les partenaires se sont rencontrés à Luxembourg-ville pour un séminaire organisé par EcoTransFaire. Ce dernier a accueilli la visite, offrant un aperçu unique sur le développement du secteur des entreprises sociales au Luxembourg et de l’autre côté de la frontière, en France, en Allemagne et en Belgique.

Lors de cette visite, les membres de SuNSE ont été reçus au Pall Center, une entreprise ancrée dans un écosystème transnational avec des objectifs durables apparents. Le village commercial de Pall Center a été créé en 1982 et est passé d’une simple station-service à un concept de magasin niché dans un projet paysager naturel sur un espace vert de 70ha, avec un chemin de promenade autour de la rivière Pall. Le Pall Center travaille directement avec les fournisseurs du Luxembourg et de la Grande Région, offrant des produits locaux, bio et issus de l’agriculture durable.

À cette occasion, les membres ont rencontré Christiane Wickler, fondatrice du Pall Center, permettant d’échanger sur son parcours entrepreneurial et ses ambitions. Christiane a expliqué qu’être « différent » a été la clé du succès et que cette différence a été motivée par son désir de servir la communauté et s’inscrire dans une démarche durable sur le plan environnemental.

Conversation avec C. Wickler – Pall Center (LU)

Le Pall Center soutient les commerçants et les détaillants indépendants – qui se font rares aujourd’hui – en encourageant l’innovation et un réel commerce de proximité. Christiane s’est engagée à impliquer les acteurs locaux et en étant actif dans la lutte pour le développement durable. Cette visite a mis en évidence les différents modèles de « social business » existants. Bien que le modèle du Pall Center ait généré des bénéfices pour ses actionnaires sans réinvestissement direct des revenus dans un but social, l’ambition principale reste de soutenir les commerçants, les producteurs et les communautés locales (création d’emplois et opportunités commerciales), tout en étant le plus respectueux possible de l’environnement (avec des panneaux solaires, des abeilles…), créant ainsi des impacts sociaux et environnementaux évidents.

L’identification des entreprises sociales n’est pas aussi frappante lors d’un examen structurel. Il doit être fait au cas par cas, en concentrant l’attention sur les impacts qu’une entreprise a sur son environnement social et environnemental.

Article issu de la 2ème Newsletter de SuNSE (décembre 2019)

Pour plus d’informations, contactez Frédéric THEATE (ftheate@ecotransfaire.eu) ou Bernard LAHURE (blahure@ecotransfaire.eu)