Nos projets

EcoTransFaire développe des solutions face aux enjeux du développement durable, du vivre ensemble et de l’économie locale sur base d’écosystèmes incluant l’innovation urbaine, les circuits courts et de proximité, les financements innovants…

TERRITOIRES EN TRANSITION

Diagnostic de l’offre alimentaire et recommandations pour son déploiement en circuit court sur le territoire des Crêtes Préardennaises (2021 - 2022)

EcoTransFaire, avec son partenaire Dynapse, réalise un « Diagnostic de l’offre alimentaire et moyens à mettre en œuvre pour son déploiement sur le territoire des Crêtes Préardennaises ». Notre étude – quantitative et qualitative – s’effectue auprès des exploitants de l’agroalimentaire et des communes du territoire. Ce diagnostic partagé (forces, faiblesses, opportunités, menaces) :

– permettra d’effectuer une cartographie globale de l’offre alimentaire existante et du potentiel foncier pour de nouveaux projets de production en filière courte (diversification, agrandissement…) au sein des collectivités.

– conduira à des propositions d’actions concrètes pour accroitre le volume de l’offre alimentaire en circuits de proximité et ainsi définir les contours de la future stratégie de mise en œuvre du déploiement de l’offre alimentaire sur le territoire des Crêtes Préardennaises.

Accompagnement de la Communauté d'Agglomération du Grand Longwy vers des démarches de transition écologique (2021)

EcoTransFaire a reçu une double mission de la part de la Communauté d’Agglomération du Grand Longwy :

– Accompagner le territoire dans ses projets de transition et de l’économie circulaire – animation et recherches de financement (appels à projets européens, nationaux et régionaux) : réseau de chaleur, ressourcerie, projets citoyens…

– Co-programmer, co-organiser et co-animer les « Assises de la Transition Ecologique du Grand Longwy » sur le week-end du 8 au 10 octobre 2021. Nous réaliserons également une vidéo-capsule lors de cet évènement.

Accompagnement de la Ville de Sanem vers des démarches de transition écologique (2021 - en cours)

La ville de Sanem, dans sa volonté à s’inscrire dans une démarche de transition écologique, nous a confié une mission d’accompagnement de son Pacte Climat 2.0 avec les études de faisabilité et de développement de projets collectifs, tels que :
– l’analyse du potentiel d’un plan alimentation local, régional et transfrontalier avec le développement d’une conserverie locale.
– l’identification des acteurs locaux et méthodes de mobilisation pour la mise en place d’un reuse-centre.
Comme pour tous nos accompagnements, nous les assistons dans les différents appels nationaux et européens.

FRUGAL (2020 – 2022)

Par la création d’un réseau transfrontalier et d’une plateforme d’échange virtuelle, le projet européen INTERREG Grande-Région « FRUGAL » vise à « Favoriser la RédUction du Gaspillage ALimentaire (GA) au moyen de la consommation Locale », en Grande Région. La plateforme permettra d’optimiser la collecte, le traitement, la valorisation et la distribution des pertes, des surplus et des invendus alimentaires issus de la production, de la grande distribution et de l’industrie agroalimentaire.

EcoTransFaire a écrit et soutient activement le projet FRUGAL – en tant que partenaire méthodologique.

D2Grids (2018 - 2022)

En trois ans, le projet européen D2Grids vise à développer un standard de boucles locales énergétiques de cinquième génération (5GDHC). EcoTransFaire a rejoint le projet pour contribuer au développement d’un modèle économique et à augmenter l’acceptabilité du système (financeurs, commanditaires, utilisateurs).

Ainsi, nous mettrons à profit notre expérience pour mener une « recherche-action » sur site. Notre objectif est d’induire une mobilisation (humaine et financière) via la création de communautés énergétiques ; entrant dans le cadre du déploiement du procédé technique.

AROMA (2018 - 2021)

Ce projet doit permettre le développement de la filière des circuits court alimentaire et de nouvelles activités économiques (légumeries, conserveries, ateliers de transformation…) au sein du la Grande Région.

En complément de sa coordination et du suivie, EcoTransFaire porte une thèse dans le cadre de ce projet, plus particulièrement sur les réseaux de proximité en Grande Région.

Centre agroalimentaire transfrontalier Nord Lorrain (2018 - en cours)

Ce projet, situé dans le Nord Lorrain, a pour vocation de développer un pôle agricole et alimentaire local et transfrontalier, ainsi que la création d’un abattoir transfrontalier.

EcoTransFaire y intervient en assistance à la Maîtrise d’Ouvrage avec la mise en réseau des acteurs transfrontaliers, le soutien à la coordination du projet et la veille au concept du bien-être animal. Nous apportons également notre connaissance de écosystème transfrontalier et travaillions sur la mobilisation des acteurs locaux.

Saulnes, Vers la Transition 2030 (2016 - en cours)

Pour répondre au faible taux de rénovation énergétique dans le bâti privé industriel, EcoTransFaire a proposé à la commune de Saulnes une approche globale de la rénovation, non à titre individuel mais sur une base collective, par une démarche de transition afin d’atteindre une croissance décarbonnée. 

En tant que territoire apprenant, nous effectuons une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage et d’Usage auprès des élus, des techniciens et des habitants pour les accompagner et faciliter leur passage d’une ancienne ville minière vers une transition énergétique et citoyenne.

ECO-TRANS-FAIRE (2013 - 2015)

ECO•TRANS•FAIRE est un projet Interreg IV-A centré sur l’écorénovation et l’écoconstruction. La démarche du projet est particulière car elle prend en charge, sur 3 zones, toute la chaine de valeur de la filière d’un bâtiment : l’offre, la demande et l’emploi.

EcoTransFaire a coordonné ce projet. Pour plus d’informations, consultez notre article ici.

Nos projets dans ces thématiques « Territoires en transition » répondent aux Objectifs du Développement Durable suivants :

ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET CIRCULAIRE

Faire de l’économie sociale et solidaire un levier à l’économie circulaire en Grande Région (2021 – en cours)

Cette étude, commandée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Economie Sociale et Solidaire (MTEESS) auprès d’EcoTransFaire, marque la volonté du Luxembourg d’inscrire son économie sociale dans l’économie circulaire et de faire levier au sein de la Grande Région pour lancer de nouvelles filières de développement économique.

Elle a une vocation « pratique » et passe par la rédaction d’un livre blanc, des fiches filières et un rendu au grand public qui aura lieu le 17 novembre 2021.

Cluster Economie Sociale et Solidaire Grande Région (2018 - en cours)

Le Cluster Economie Sociale et Solidaire Grande Région (ESS GR) est le premier projet actif de ce type sur base transnationale (économie sociale et solidaire, achat responsable).

Nous avons en charge la coordination, l’identification et la mobilisation d’acteurs afin d’accroître les collaborations, les activités croisées et l’accompagnement de projets locaux, transversaux et transfrontaliers.

SuNSE (2018 - 2021)

Le projet SuNSE (Support Network for Social Entrepreneurs) développe un réseau européen de « clusters d’économie sociale et d’entrepreneuriat social » dans des régions types péri-urbaines et périphériques ; là où le « marché » est le plus inefficace à supporter un public défavorisé, où l’on assiste à une émigration de travailleurs qualifiés et une fuite des talents vers les pôles métropolitains.

Pour EcoTransFaire, l’enjeu est de soutenir l’entrepreneuriat social qui peut servir de mécanisme pour stimuler le développement local et l’impact social. La mise en réseau de clusters locaux, via les échanges, permet de créer un réseau de solidarités et des outils au service des acteurs de l’économie sociale et de l’entrepreneuriat social, ainsi qu’à un public désireux de lancer son projet d’entreprise à impact social.

Nos projets dans ces thématiques de « l’Economie Sociale Solidaire Circulaire » répondent aux Objectifs du Développement Durable suivants :

IMPLIQUER ET ENGAGER POUR VIVRE ENSEMBLE 

Identification et intégration des ressortissants de pays tiers à la vie du pays pour une meilleure résilience et participation (2021 - 2022)

Notre étude qualitative, basée sur deux communes péri-urbaines du Sud du pays, donne la parole aux ressortissants de pays tiers (à statut légal), afin d’intégrer leurs besoins, leurs aspirations voire leurs requêtes en terme d’intégration et de participation locale. Les dispositifs existants, les ressources présentes et bonnes pratiques des associations et des communes contribuant à alimenter le vivre-ensemble local sont également explorés.
Le rendu de l’étude fera l’objet d’un livre blanc.

Nos projets dans ces thématiques des « Impliquer et engager pour vivre ensemble » répondent aux Objectifs du Développement Durable suivants :

 

Si vous souhaitez davantage d’informations, des fiches-projets sont disponibles.

N’hésitez pas à nous contacter !